Subventions aux associations

L’État soutient les associations agissant dans les champs du travail social, de l’égalité entre les femmes et les hommes, du soutien aux personnes âgées et handicapées ainsi que de l’enfance, à travers une politique de subventions publiques. Les demandes seront traitées jusqu’au 15 février 2023. Pour plus d’infos cliquez ici

Le 16 Mai, l’IMED organise sa Journée « Portes ouvertes »

L’Institut Médico Educatif Départemental (IMED) organise le Mercredi 16 Mai 2018, de 9h à 13h,

sa journée Portes Ouvertes sur l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.

Venez échanger avec les professionnels de l’institut et les personnes accompagnées. Cette journée sera l’occasion de découvrir les compétences développées durant leur parcours, de vous familiariser avec les dispositifs d’aide et d’accompagnement en faveur des entreprises, et d’écouter le témoignage de celles et de ceux qui ont intégré le monde du travail.

 

Formez-vous avec le Réseau de Gérontologie de Guyane

Le Réseau de Gérontologie vous propose une formation sur le thème :

Mise en place d’actions d’animation

Elle aura lieu les 26 et 27 avril 2018 de 8h30 à 15h30 

à la Maison des réseaux à Cayenne.

La formation vous est proposée gratuitement et sera animée par le Pr Anne-Marie Ergis, Neuropsychologue et Mme Consuelo Suares, Coordinatrice de la vie sociale au Jardin d’Ebène.

Elle est ouverte aux professionnels du domicile ou des établissements, qui ont pour missions de proposer des activités visant à stimuler ou occuper les personnes âgées notamment : les personnels des EHPAD, ASG, les auxiliaires de vie/aides à domicile, les responsables des SAD/SAAD, les AMP, les aides-soignants, les bénévoles des associations…

Les places sont limitées. Inscrivez-vous au plus vite.

 

Pour plus d’infos, contactez : Marie Louise Nouvellet – Coordinatrice Réseau de Gérontologie-Alzheimer Guyane

Maison des réseaux
59 Avenue Voltaire
97300 Cayenne

Tél:  0594 27 16 07/0594 27 16 01/ 0694 42 71 47

Prélèvement à la source en 2019 : quel impact sur mon crédit d’impôt ?

Bonne nouvelle ! Cela ne devrait rien changer pour l’emploi à domicile.

Malgré le prélèvement de l’impôt sur le revenu à la source, vous continuerez à déduire les sommes versées au titre de l’emploi à domicile. De fait, il faudra toujours remplir une déclaration d’impôt en 2019 sur les revenus de 2018.  Pour rappel, ne peuvent être déduits que 50% des sommes réellement versées et ce, dans la limite des plafonds imposés par l’administration fiscale.

Exemple :

Mr GUYASAP a payé 2 000 € de femme de ménage en 2018.

En mai 2019, il indiquera dans la déclaration d’impôt ce montant qui permet d’obtenir un crédit d’impôt de 50% soit 1 000 €. Il va recevoir un avis d’imposition en septembre 2019 et le traitement sera le suivant :

  •  Soit l’impôt de Mr GUYASAP est de 0 €. Scénario très probable puisque l’impôt a déjà été pris à la source sur ses salaires. Le fisc va alors faire un chèque de 1 000 € à Mr pour lui restituer son crédit d’impôt.
  •  Soit l’impôt de Mr GUYASAP est positif. Scénario possible s’il a des revenus exceptionnels en 2018 qui produiront alors un impôt en plus de celui pris à la source sur ses salaires. Imaginons alors un impôt de 200 €.  Le fisc va, de ce fait, rendre 800 € à Mr sous forme de chèque (1 000 € – 200 € = 800 €).

 

Prévoir un décalage de trésorerie

 

Petit bémol dans ce nouveau système, c’est le remboursement différé.

En effet, le taux qui sera ponctionné sur votre salaire sera calculé sur vos revenus 2017, et ce AVANT application du crédit d’impôt. Le fisc va donc récupérer l’impôt sur vos salaires dès Janvier 2019 alors que les avantages fiscaux ne seront restitués qu’en Septembre. De fait, vous allez subir une perte en trésorerie.

Seule concession du fisc à ce problème, le versement d’une avance en Mars 2019, équivalent à 30% de la somme due au titre de ce crédit d’impôt.

Les 70% restants seront, quant à eux, versés au mois de Septembre.

Attention : Cet acompte ne sera valable que pour les ménages ayant eu recours à une aide à domicile au cours de l’année précédente. Les nouveaux bénéficiaires devront attendre le mois de Septembre N+1 pour percevoir la totalité du crédit d’impôt.

Plus d’infos sur le site du gouvernement.